La lecture du Rythme

1. Qu’est-ce que le rythme ?

Pour lire et traiter l’information rythmique, il faut d’abord se questionner sur ce qu’elle est dans son essence. Si on se réfère à l’étymologie, le mot rythme (rheos) veut dire « couler », le rythme est un écoulement, c’est l’organisation des sons dans la fluidité du temps qui s’écoule. Selon Platon, c’est le battement d’ailes d’un oiseau, la pulsation du sang dans les artères.

On est donc bien loin du « 1,2,3 4, bien en mesure s’il vous plaît ! »

Le rythme est comme la saillance des rochers sur lesquels s’écoule le torrent !

2. Le Geste Libéré

Les jeunes enfants qui écoutent de la musique déploient spontanément des mouvements dans l’espace, à l’image de cette fluidité rythmique, de ce temps lisse que l’on trouve dans les récitatifs d’opéras ou le chant Grégorien.

Ces productions gestuelles, ce Geste Libéré, permettent au maître attentif, patient et observateur, de comprendre ce que les tout-petits perçoivent de cette dynamique des fluides qu’on appelle le rythme et de s’interroger sur son enseignement idéal.

À l’inverse, il n’est pas rare de voir imposer à un jeune enfant de frapper une pulsation isochrone, régulière (appelée communément le temps) pour qu’il accède, soit-disant, au rythme, alors que l’élève est en train de donner, par son geste fluide, l’expression essentielle du flux sonore !

Aurions-nous l’idée de demander instamment à un enfant de dessiner un arbre alors que son trait en évoque sa vitalité, sa sève montante?

3. Le paradoxe de l’écriture rythmique

Comment respecter cette valeur essentielle qu’est la fluidité quand il s’agit de représenter le rythme ? Comment écrire le temps sans le déformer, sans l’emprisonner ?

Le paradoxe est que l’écriture de la fluidité et de la continuité est circonscrite dans l’espace limité d’une feuille A4 !

Le dilemme de l’écriture rythmique est que l’on doit réduire le temps à un espace limité et rationnalisé pour redéployer cette « chrono-dynamique » à la lecture.

Examinons comment le maître peut aider l’élève à gérer ce paradoxe…..

L’ouvrage « L’écriture et la Lecture du Rythme » paraîtra en décembre

Partager l'article :

Nos dernières actualités